À propos

Le Collectif

3HeuresduSoir est un collectif de trois scénographes et plasticiens composé de Auriane Durand, Pauline Bodinier et Tristan Ortlieb.

Dans la mythologie grecque, les Heures, Horae, sont un groupe de déesses personnifiant les divisions du temps.

Trois personnages incarnent la temporalité, de la nuit tombée à l’aube :

le soir est représenté par Hespéris, le crépuscule ou le couché du soleil par Dysis et enfin la dernière lueur du jours par Arctos.

Comme ces trois Heures, ces trois créatifs, se sont associés pour croire à l’impossible et définir ensemble une nouvelle temporalité, un nouvel espace du temps : 3h du soir.

Grâce à leurs compétences complémentaires, ils répondent à l’unisson à des projets artistiques et scénographiques. Ainsi, ils nous invitent, à voyager, à rêver dans un univers poétique et sensible.

Pauline BODINIER

pauline bodinier

Après une formation en design d’objet à l’École Européenne Supérieure d’Art de Bretagne et différentes expositions collectives consacrées au design, Pauline Bodinier s’installe à Nantes et se consacre à la pratique du dessin.

Elle devient Illustratrice pour la Décoration, la Papeterie et intègre le label d’illustrateurs et graphistes nantais : Graphilie.

Depuis 2011, elle développe, en parallèle, un travail de plasticienne et réalise une série d’objets uniques et atypiques issus d’une collecte régulière et d’associations incongrues d’idées et d’objets.

La manipulation de matériaux, du souvenir des rêves et d’images est le point de départ de son approche plastiques.

Le dessin prend une place importante dans le processus de travail, écritures automatiques, ils sont un moyen aléatoire de créer de nouvelles formes et une source des possibles lors du passage au volume.

Les objets réalisés, donnent une image réelle à ce qui devait être une image statique de la pensée.

La porcelaine, les paillettes, la feuilles d’or, les perles, revêtent les objets d’une entité chimérique.

Les volumes s’appréhendent comme des accessoires de théâtre, déclenchent des images poétiques dans lesquelles on se projette un instant pour croire à l’impossible, et invitent au récit.

Objets hybrides ou incongrues, ils mettent à l’épreuve notre imagination, sont ré-activables et de mains en mains leur récit est différent.

Ce travail subjugue par son étrangeté, sa force poétique, sa sensibilité.

en savoir+

Auriane DURAND

Auriane Durand

Auriane Durand est scénographe et éclairagiste.

Elle a suivi des études artistiques à l’École Supérieure d’Arts Appliqués Duperré et l’École Européenne Supérieure d’Arts de Bretagne.

Auriane Durand cultive un goût pour les installations immersives jouant avec les perceptions du public. Sa sensibilité au comportement de la lumière se développe devenant ainsi un outil fondamental dans ses créations.

Au DPEA Scénographe à l’école d’architecture de Nantes, elle choisit la mention lumière/image et elle expérimente ainsi la lumière scénique dans une boîte noire et la lumière urbaine in situ.

Intéressée par le spectacle vivant, l’exposition et le cinéma, elle crée des scénographies pour le conte musical Pierrot, enfant de la nuit de Marie Tanneux, le festival Couleurs Malgaches, l’exposition Terra incognita ou encore l’exposition Architectures Habitées. Auriane a également créé pour des courts métrages les décors de Stalker et les lumières de Rien d’autre que des cafés crème.

Elle s’associe avec Tristan Ortlieb et Pauline Bodinier pour imaginer des créations dans l’espace de la ville à travers le regard du scénographe.

en savoir+

Tristan ORTLIEB

tristan ortliebAprès s’être formé à l’école supérieure d’Art de Bretagne puis du Mans en design, mention espace de la cité, il se spécialise en scénographie à l’Ecole d’Architecture de Nantes.

Aujourd’hui, il exerce comme constructeur pour des lieux d’Art contemporain mais aussi pour le Théâtre.

Il développe en parallèle sa pratique scénographique dans différents contextes, expositions, événements, création théâtrales pour la rue et ponctuellement en intervenant auprès de scolaires.

Sa production est ancrée dans des contextes expérimentaux, maintenant un lien fort à la performance et à l’installation artistique, avec une affection particulière pour les projets nécessitant un aller-retour entre le travail de dessin, d’écriture et la manipulation de la matière en atelier.

Définissant, le temps de la représentation avant tout comme un temps de rencontre, avec le spectateur ou avec l’habitant, son moteur essentiel est la recherche d’un étonnement partagé et nourricier, comme acte scénographique.

 

 

3 heures du Soir
collectif 3heuresdusoir